30 Novembre 2017 - 16h58
Les imprimés non sollicités représentent une production de déchets de papiers non négligeable et le mode de distribution actuel fait que sont imprimés et distribués un nombre très conséquent d’imprimés non désirés, non lus et qui vont directement à la poubelle. Chaque foyer retrouve, chaque année, environ 30 kg de publicité dans sa boite aux lettres. Nous proposons de faire porter la responsabilité d’une distribution sans gaspillage sur les producteurs et diffuseurs de ces publications en mettant en place un autocollant « Oui à la publicité » (Opt-in), en remplacement du stop-pub. Le principe : si aucun autocollant signalant le souhait de recevoir des imprimés publicitaires n’est apposé sur une boite aux lettres, alors le diffuseur ne met pas d’imprimés publicitaires dedans. En parallèle, mise en place d’un site internet pour signaler les mauvaises pratiques (non-respect du stop-pub/opt-in) afin que les producteurs en soient informés et prennent des décisions en conséquence.
0

Commentaires

Christine BERODIER
Simple, efficace et de fait incontournable. Il est inacceptable qu'un tel gaspillage doublé de pollutions existe encore
Back to top