Mobiliser les acteurs

Comment améliorer la formation professionnelle initiale et continue, pour promouvoir une économie plus circulaire ?

La transition vers l’économie circulaire fait émerger de nouveaux marchés, de nouvelles activités et transforme les métiers. Elle requiert des compétences spécifiques et donc un besoin de formation.

  • Améliorer les programmes de formations

    Adeline Almero - 02 Novembre 2017 - 16h06
    Intégrer le développement durable aux programmes scolaires et notamment dans les formations professionnalisantes et d'ingénieur. Construire un module de formation qui soit transversal : il ne s'agit pas d'apprendre à faire le tri mais à faire son métier de manière responsable et pourquoi c'est important.
    Florian MASSON
    Il est en effet essentiel d'intégrer l'aspect écologique et social dès la conception des produits/services, et tout au long de leur mise en place.
  • L'éducation

    Thomas Dupont - 03 Novembre 2017 - 10h59
    Cela passe par l'éducation, si on inculque aux jeunes générations, tout au long de leur cursus scolaire, des connaissances en matière de développement durable, elles seront, d'une part, plus sensibilisées à la protection de l'environnement et, d'autre part, plus intéressées une fois adulte aux métiers de l'environnement et donc aux métiers concernant l'économie circulaire. De plus, il faut multiplier les écoles de type "Ecole des Métiers de l'Environnement", près de Rennes, qui propose tout un cursus de Bac+1 à Bac +6 (Mastère spécialisé Economie Circulaire) et professionnalise ses étudiants avec différentes possibilités d'alternance dans des entreprises ou collectivités.

    Il faut savoir qu'en 2014, l'économie circulaire représentaient 926 800 emplois en France, selon l'ADEME, et le potentiel est encore grand concernant le nombre d'emploi crée en France (500 000 emplois selon une étude menée par le club de Rome). Cette économie est donc porteuse d'emplois et représente l'avenir.
    Valérie
    Oui, mais avant de multiplier les écoles, il faut s'assurer que les jeunes trouveront du travail à la sortie. Je sais c'est un cercle vicieux...
  • Formation métiers & techniques de la transition

    Florence Presson - 04 Novembre 2017 - 09h04
    Notre société est en transition, l'économie circulaire est un des moyens de transition.
    Aucune formation n'est adéquate.

    Il faut concevoir des formations pour vivre et gérer au mieux les transitions des 2 ou 3 générations à venir.
    Apprendre à apprendre, apprendre à s'inspirer, apprendre à innover, apprendre à s'interroger, apprendre à être acteur, apprendre à oser !
    C'est notre modèle éducatif complet qu'il faut ré-inventer.

    Les démarches et illustrations réussies qui s'inscrivent dans l'économie circulaire sont des sources d'inspiration sur lesquels il faut communiquer et rendre encore plus visibles.

    L'éducation nationale doit être partie prenante des ateliers de travail sur cette feuille de route.
  • l'éducation

    Sandrine Hannis - 05 Novembre 2017 - 17h27
    Bonjour,

    Votre idée est intéressante.
    On parle souvent des plus jeunes mais il faudrait aussi s'adresser aux personnes qui parlent à ces jeunes et qui continuent ) propager certaines idées au niveau de l'orientation.
    Il serait intéressant de les former pour mieux savoir ce que s'est mieux pour mieux le présenter comme des possibilités de carrières.
    Je suis consultante en emploi et j'avoue que j'aurais fortement apprécié qu'un professionnel vienne dans mes locaux et me permettent de mieux comprendre ce circuit surtout quand on habite la province car on a l'impression que tout est possible dans les grandes villes..
  • Rendre les villes cyclables

    math - 09 Novembre 2017 - 00h20
    Un des facteurs les plus limitants, ce sont les déplacements des personnes et de marchandises en ville (logistique du dernier KM, partage de l'espace public).

    Améliorer massivement la cyclabilité des villes françaises fera sauter un énorme verrou de l'économie circulaire et créera de formidable opportunités économiques pour ses acteurs.
  • Donner les clés de compréhension à tout le monde

    Hélène RAMBOURG - 11 Novembre 2017 - 18h00
    Tous les métiers et tous les niveaux de qualification sont concernés. Par conséquent il faut donner une compréhension globale du sujet à tout le monde quels que soient les niveaux de formation. Il faut donner la possibilité à chacun de devenir acteur et d'imaginer une solution dans le quotidien de son activité.
    il s'agit finalement quasiment d'une éducation citoyenne pour comprendre les enjeux de notre société et donner ainsi accès à une information qui parfois peut semblé être réservée à une élite.
  • Formation continue - modules courts - pour les professionnels en place

    Mathieu Durand - 12 Novembre 2017 - 12h06
    Les professionnels déjà en place doivent pouvoir être accompagné dans leur spécialisation à l'économie circulaire. Qu'il s'agisse de professionnels des déchets, de l'environnement, mais aussi et surtout du développement économique.
    Tout est à inventer dans ce domaine. Les premières réflexions émergent concernant le développement de formations courtes (quelques semaines) ou accessibles à des professionnels en poste (alternance). Il s'agit de formations en l'économie circulaire et en rudologie (Le Mans Université).
  • Une formation flexible et adaptable

    anne.loze - 12 Novembre 2017 - 20h41
    - Accepter que le marché de travail ne se repose pas que sur des diplomes et promouvoir des formations plus courtes avant son emploi mais surtout la capacité de la personne de s'adapter au secteur
    - Créer des formations sous forme de stages/cours du soirs mais aussi à distance pour pouvoir s'adapter aux personnes qui travaillent déjà mais souhaitent se reconvertir
    - Rendre ces formations possibles pour les secteurs à énergie fossile vers renouvelable par exemplee
    - Prendre déjà les acquis des gens pour les tourner vers des choses facile à assimiler -> outil pour comprendre leur acquis et les transmettre vers autre choses
    - campagne de recrutement pour les nouveaux marchés -> montrer les possibles
    M
    Pour les cours du soir, il existe certains moocs sur les thèmes de l'écologie.
  • Université Aménagement du territoire

    M - 16 Novembre 2017 - 18h31
    Encourager ce type de module dans toutes les filières aménagement du territoire à l'Université. Personnellement, j'ai découvert l'économie circulaire, Ignacy Sachs, etc. grâce à ma curiosité plusieurs années après avoir obtenu mon master. Quel gâchis que ceux qui concrétisent, suivent les politiques d'aménagement n'ont pas ce bagage.
  • Créer une formation spécifique sur le sujet, obligatoire

    Isabelle LARDIN - 17 Novembre 2017 - 11h28
    La formation sur les différents champs de l'économie circulaire (approvisionnement durable, écoconception, réemploi/réutilistaion/réparation, recyclage...) devrait être organisée pour être dispenser dans les diplômes pour être des professionnels du bâtiment : BTS, écoles d'ingénieurs, conduite d'opération, bureaux d'études...
    Valérie
    oui, et pas que pour des formations spécifiques. Aussi dans les formations de management, pour tous ceux qui seront amenés à gérer des entreprises.
    Marion Prinçaud
    Il ne faut pas se limiter aux "grands", mais commencer avec les petits, dès l'école primaire. Ils seront alors le vecteur de cette approche dans leur famille.
Back to top