30 Novembre 2017 - 17h04
Intégrer la lutte contre le gaspillage alimentaire dans tous les parcours de formation initiale et continue des professionnel-le-s de l’alimentation (des professions agricoles, logisticien-ne-s de commerces alimentaires, aux cuisinier-e-s), en identifiant au préalable, dans chaque secteur d’activité, pour tous les postes, les procédures et pratiques qui peuvent potentiellement influer sur la réduction du gaspillage alimentaire. Prévoir en parallèle la construction et la diffusion de guides/référentiels de procédures anti-gaspi, privilégiant les actions de prévention du gaspillage alimentaire.
0

Commentaires

Christine BERODIER
Ainsi qu'au "mieux manger" tant qu'à faire [lien supprimé]
Back to top