30 Novembre 2017 - 17h03
3 propositions : - Elargir leur périmètre : formations intégrant un volet sur la réparation des smartphones, formations préparant à la transition vers les objets connectés, formations à l'impression 3D… - Faciliter l'accès à la formation continue (élargissement des critères d’éligibilité). - Etablir de nouveaux débouchés pour articuler les activités « traditionnelles » de réparation et les activités de co-réparation qui permettent d'impliquer pleinement les consommateurs-trices dans l'acte de réparer
0
Back to top