30 Novembre 2017 - 16h46
On ne gère pas les déchets organiques de la même manière que l’on soit en ville ou à la campagne : une gestion différenciée est nécessaire (collecte séparée en centre-ville et en péri-urbain, accompagnement au compostage de proximité en zone pavillonnaire). Cette gestion repose sur la mobilisation de tous les acteurs (collectivités, entreprises, citoyen-ne-s). Propositions : - soutenir les porteurs-euses de projets locaux de valorisation de déchets organiques garantissant un retour au sol localement (proximité) - soutenir des réseaux pilotes territoriaux “gestion de proximité des déchets organiques” - faire des campagnes d’information sur l’interdiction du brûlage des déchets - développer des projets de “participation citoyenne” afin de susciter l’adhésion à la modification du service proposé pour les déchets organiques
0

Commentaires

orchis
aider les collectivités (établissements scolaires, hôpitaux) à développer ces collectes, il y a un grand potentiel et c'est éducatif.
Back to top