Mieux trier pour mieux recycler

Comment vous encourager à trier ou à composter les déchets alimentaires et déchets de jardin ?

Le tri des déchets quotidiens doit aussi concerner les biodéchets (déchets de cuisine, restes de repas et déchets du jardin) pour qu’ils fassent l’objet d’un compostage domestique ou collectif.

Ajouter ma contribution
  • Faire de l humour dans des publicités

    julienstef - 06 Décembre 2017 - 19h58
    Provoquer avec humour les citoyens par la publicité sur le fait d avoir un incinerateur ou enfouir les déchets chez soi dans le jardin ou dans un immeuble pour sensibiliser les citoyens
  • rammassage des poubelles déchets verts

    julienstef - 06 Décembre 2017 - 18h32
    pour les personnes qui ne peuvent ou ne veulent pas se déplacer jusqu'à un composteur, mettre en place des poubelles "vertes" comme c'est le cas à Clermont ferrand par exemple et assurer le ramassage comme les autres poubelles 1 fois/semaine.
    poubelle "verte" pour déchets qui vont au compost
  • Faciliter la récupération

    Aline - 06 Décembre 2017 - 17h40
    Mettre en place des points de collecte plus proches des habitations
  • Bio-Composteur

    goncalves julio - 06 Décembre 2017 - 16h39
    Ce projet simplifie toutes les étapes du tri des déchets, tout en réduisant les aléas environnementaux par rapport aux solutions actuelles. Limiter au maximum les intermédiaires y contribuent aussi.
    VERTCOX propose un concept innovant!
    Christophe Lobrot
    réduire les déchets un enjeu primordial
    Sabourdy Philippe
    A Anhiers, un petit village près de DOuai, la ville a fournis des composteur à mettre dans le jardin. Cela ne coûte pas très cher et évite des transport de déchets. Il y a eu des réunions d'informations et mise en place.
  • Collecte séparée des BIODECHETS et TARIFICATION INCITATIVE: le duo gagnant !

    EODD Ingénieurs conseils - 06 Décembre 2017 - 16h34
    Avec 50% d'une poubelle remplie de biodéchets valorisables, les marges de progrès sont énormes. 25% sont captables rapidement. Mais comment inciter les collectivités à mettre en place cette collecte sélective et surtout inciter les usagers à faire le geste de tri ?
    Partout, la tarification incitative (TI) a fait ses preuves, au Nord comme au Sud ! Couplée à la mise en place de la collecte séparée des biodéchets, l'usager dispose tout de suite d'une solution pour réduire le volume de sa poubelle. EODD propose que l'Etat et les Régions soutiennent fortement et financièrement (subventions) les EPCI à compétences collecte et/ou traitement qui engagent des actions pour déployer la collecte séparée des biodéchets ET la tarification incitative:
    • pour réaliser des études (opportunité, faisabilité, expérimentation, conception, optimisation..)
    • pour investir dans tous les équipements nécessaires (conseil/études/ingénierie, logiciels TI, BAV bio, déconditionneurs, pulpeurs, digesteurs, ...)
  • La solution des bio-composteurs ou digesteurs

    bphilizot - 06 Décembre 2017 - 15h54
    La solution proposée par la société Vertcox pour le compostage in situ des déchets organiques est à essayer absolument. Elle nous affranchit des déplacements en camion (donc polluants) des "déchets", permet d'obtenir une réduction de masse de 90% et un résidu conforme au Grenelle de l'environnement!
    Des bio-composteurs ou digesteurs de différentes contenances existent, qui conviendront aussi bien aux particuliers qu'aux entreprises (cantines, super- hypermarchés,...) Pourquoi attendre?!
  • INNOVATION : Composter in situ en 24h nos bio-déchets ! + écologique + économique, zéro déchets, zéro rejets liquides, transport

    Virgile Balma - 06 Décembre 2017 - 12h32
    Nos biodéchets sont massifiés, broyés, remélangés à de l’eau, stockés et déplacés à nouveau vers des centres de méthanisation ou de compostage parfois à l’étranger. Ces procédés sont chers, consommateurs en CO2 et très nuisibles à l’environnent : environ 550km en camion !

    Notre méthode brevetée, respectueuse des normes et du Grenelle de l’environnement est au cœur même de l’économie circulaire locale. Elle se compose d’un appareil agrée pour les cuisines et les industries utilisant complexe enzymatique et bactérien chauffé et filtré.

    Il permet le compostage, in situ, de tous les bio-déchets avec une très faible consommation, aucun rejet à l’égout et une simple une prise de courant. Il fonctionne comme une yaourtière et réduit de 90% les volumes entrants.
    En seulement 24h, 100kg entrés = 10kg d’amendement organique selon la norme NFU44-051.

    Implanter ces machines chez tous les producteurs concernés donne du sens à la démarche environnementale mise en place par le gouvernement.
  • ceci n'est pas un déchet !

    Nasta - 05 Décembre 2017 - 16h22
    ne plus parler de déchets lorsqu'il s'agit de matières biodégradables
    proposer la collecte de ces matières en porte-à-porte
    travailler avec les cuisinistes pour qu'ils conçoivent des espaces de collecte de matières biodégradables dans les cuisines (plan de travail, frigo,dessous d'éviers,...)

  • Informer et renforcer la sensibilisation des citoyens

    L'ESAIP - 05 Décembre 2017 - 13h21
    Informer et renforcer la sensibilisation des citoyens sur les aspects hygiène et sanitaire sur le compostage et la méthanisation de proximité pour éviter les idées reçues sur les risques d’odeurs et autres nuisances (nuisibles, jus,….).
  • Promouvoir un prix attractif et réduit

    L'ESAIP - 05 Décembre 2017 - 13h21
    Promouvoir un prix attractif et réduit (par rapport à l’achat seul de compost) lorsque les particuliers apportent leurs déchets fermentescibles et repartent avec la remorque chargée en compost normé (principe de l’économie circulaire et de la valorisation matière de proximité).

J'ajoute ma contribution

La concertation est désormais clôturée. Il n'est plus possible de contribuer.

Back to top