30 Novembre 2017 - 16h49
- Eriger une obligation de transparence sur les données relatives au gaspillage alimentaire généré dans les différents secteurs d’activités de la chaine alimentaire et prévoir un dispositif national et dans les territoires pour permettre la collecte, le traitement et la diffusion de ces données. - Définir et mettre à disposition de tou-te-s des outils de quantification et de qualification du gaspillage alimentaire permettant de mesurer et de caractériser, sur la base de critères et de référentiels harmonisés, le gaspillage alimentaire généré dans les différents secteurs d’activités. - Définir des indicateurs d’évaluation du Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire 2017-2020 permettant de savoir si les actions mises en place par l’Etat et ses partenaires contribuent à l’atteinte de l’objectif de division par 2 du gaspillage alimentaire à l’horizon 2025 et si elles respectent bien la hiérarchie inscrite dans le Code de l’environnement (réduction à la source).
0

Commentaires

orchis
ok avec cette action, je l'ai fait dans mon restaurant scolaire avec publication des chiffres, c'est très parlant.
Back to top