01 Décembre 2017 - 10h55
25% des DMA (déchets ménagers et assimilés) pourraient faire l’objet d’un réemploi, or à ce jour seulement 2,5% est effectivement réemployé, faute d'un maillage suffisant de structures dédiées au réemploi et à la réutilisation (0,5% par l’ESS et 2% par l’occasion). Seules les Ressourceries traitent 100% de ce qu'on leur apporte, soit par la réutilisation soit par une orientation vers les filières de recyclage appropriée. Elles remplissent une mission d’intérêt général.
1

Commentaires

bisjoe
Ne peut-on viser plus ambitieux ? Il s'agit de ne pas trainer, la maison brûle. Si 25% est réutilisable, faisons-le. Si 100% est valorisable, que ne le faisons-nous pas ! Renforcer l'éducation pour cet objectif.
Back to top