Mieux trier pour mieux recycler

Comment améliorer le tri des déchets (à la maison, sur le lieu de travail, dans l’espace public) ?

Le tri à la source des déchets par le citoyen qui les produit est une étape très importante pour les orienter dans une filière appropriée.

  • Meilleure gestion des déchets dans les lieux publics

    Johan Reboul - 30 Octobre 2017 - 15h00
    Pour favoriser le tri, il serait nécessaire que des poubelles de tri soient obligatoires dans les grands lieux publics mais aussi dans les rues. Trop de déchets quotidiens finissent dans les poubelles de la ville et ne sont pas triés.
    Martino25550
    Très bonne remarque
    Vini
    Bonjour, Certes très bonne remarque, mais très souvent la qualité du tri dans ces poubelles "publiques" est déplorable ce qui fait qu'elles partent avec les ordures ménagères. En effet, il est impossible de repasser derrière pour corriger les erreurs.
    Dominique Robin
    C'est exact mais il faut de l'espace. A noter que les administrations ne font quasiment pas de tri c'est un comble, on retrouve donc les bouteilles d'eau dans les corbeilles à papier.
    Michel Maruca
    Ne devrions-nous pas plutôt retirer les poubelles publiques? Si on applique l'esprit de l'économie circulaire, chacun doit maitriser ses déchets, ses circuits de flux. Je préfèreraizs aucune poublle publique pour que chacun prenne ses responsabilité à l'exception de composteurs (les déchets devant eux être ouvert au milieu).
  • en ville, mettre des contenants d'apport volontaire où il n'y a pas de place pour les bacs de tri sélectif

    Green - 31 Octobre 2017 - 08h54
    Le recyclage se pratique depuis des décennies...Pas d'amélioration dans certaines grandes villes : si pas de place dans les immeubles pour mettre les contenants roulants, je suggère de mettre - comme pour le verre - des Contenants d'apport volontaire. Cela sa pratique à Barcelone depuis longtemps (en 1996, cela existait déjà...). Peut-être pas la peine de mettre 3 contenants (1 papier/carton, 1 plastique, 1 métal) car cela prend de la place mais un seul. Et organiser des collectes des opérateurs de recyclage très régulières. Ils trieront après les matières comme ils le font pour les Bacs de tri sélectif jaune. L'important est de proposer aux particuliers un système facile et pratique.
    Il y a bien des bacs d'apport volontaire dans les villages aussi...Ensuite de bonnes consignes de tri, les Français ne sont pas si bêtes, ils ont besoin d'être coachés et savoir ce qu'on en fait...La comm est essentielle aussi.
  • mettre une poubelle plus grande avec une meilleure signalétique emballage recyclage dans gares/aéroports

    Green - 31 Octobre 2017 - 09h04
    Ces endroits publics sont fréquentés par beaucoup de personnes. La poubelle recyclage n'est souvent pas mise en évidence. Gares, aéroports, couloirs du métro, rues de Paris, etc...Et si on mettait :
    - un sac plus grand pour contenir toutes les bouteilles plastiques et canettes.
    - coller une canette et une bouteille en guise de signalétique pour que le consommateur ne se pose pas de questions pour savoir dans quelle poubelle jeter son contenant.



  • Mieux informer / impliquer les citoyens (particuliers / entreprises) + visites pédagogiques

    Juliette Consola-Angelergues - 31 Octobre 2017 - 09h12
    Mieux informer les particuliers pour améliorer le tri à domicile mais aussi les lieux de travail.

    Les bons usages se propageant, on pourrait imaginer a minima :
    - l'envoi d'une affichette de tri simplifié aux domiciles des particuliers et aux entreprises
    - des formation set / ou visites-guidées de centres de tri et de gestion des déchets.

    Les citoyens ne sont à mon sens pas suffisamment informés / conscients de la chaîne de traitement de leurs déchets post-ramassage des poubelles.

    Organiser des sessions d'information et des sorties pédagogiques pour petits et grands sur les différents maillons de l'économie circulaire me semble un investissement assez léger au regard des effets positifs à en escompter dans les pratiques.
    Vini
    Bonjour L'information est très souvent disponible. Il y a de plus en plus de documents de toute sorte qui donne les consignes de tri, et avec la généralisation du tri à tous les emballages plastiques, cette information sera d'autant plus facile à comprendre. Il faudrait donc surtout faire en sorte que les gens ressente le besoin de lire cette info.
    Isabelle Pierard
    + écoles /universités
    Pauline Bernard
    Et aussi utiliser la télévision (regardée près de 4h par jour par les Français) pour communiquer là-dessus.
  • Que ce soit plus incitatif

    Vini - 31 Octobre 2017 - 09h22
    Bonjour,
    Il faut mettre en place un changement de comportement durable et gratifiant. Donc bien sûr continuer la sensibilisation, et faire en sorte que les trieurs trouvent un avantage à travers une facturation de la gestion des déchets en fonction de ce que chacun produit, une redevance incitative donc.
    Là où il y a une REOMi, les performances de tri sont bien meilleures.
  • accompagner les entreprises pour la loi des 5 flux

    Green - 31 Octobre 2017 - 09h29
    Beaucoup de sociétés mènent des actions RSE, malgré tout on constate des difficultés pour la loi des 5 flux.
    Identifier leurs difficultés, proposer des alternatives réalistes. Aux éco-citoyens de pister les endroits qui le font (je citerais par exemple : un restaurant rapide qui a une poubelle pour les bouteilles boissons et canettes rue de Rivoli). Alors que tant d'autres n'en ont pas... Il y a certainement un problème de place mais c'est en posant les problèmes qu'on trouve des solutions.
    Pour les entreprises tertiaires, au moins trier leur Papier, c'est parfois compliqué pour elles - surtout les petites qui n'ont pas de service QHSE. Prôner les bonnes pratiques aussi en entreprise et leur apporter des solutions faciles (elles me semblent avoir d'autres préoccupations que trier les matières recyclables et voir la meilleure collecte).

    Guillaume Pagès
    Pour suivre le sujet des 5 flux, il faudrait que tout le monde soit raccord sur le sujet. De ma petite expérience HSE, j'ai vu des transporteurs qui vident les 5 bennes de stockage de l'entreprise dans une seule benne de son camion et sans compartiment. Beaucoup d'entreprises se posent alors la question de pourquoi avoir 5 bennes au lieu d'une. Surtout que la location de la benne a un coût et demande de la place. En revanche pour certaines zones industrielles, il serait peut-être intéressant de créer une zone de stockage des déchets 5 flux qui soient en commun pour plusieurs entreprises. En définissant des accords entre ces dites entreprises pour toujours être en règle au regard de la loi.
    DD@
    Mon travail m'impose le cotoiment des gares, le spectacle des déchets est immonde sur les voies ferrées. Dans une grande entreprise comme la sncf, il est rare de trouver des poubelles qui permettent le tri dès lors où l'on sort des lieux publics, donc les differents services.
  • REP

    ANTEMIS Conseil - 31 Octobre 2017 - 09h30
    CITEO (et ses potentiels concurrents) devrait ouvrir un supermarché à l'envers : un espace (boutique avec pignon sur rue, galerie commerçante...) où les urbains pourraient revendre leurs emballages au kilo.
  • Mieux vaut prévenir !

    Vini - 31 Octobre 2017 - 09h38
    Bonjour,
    Trier c'est bien, mais éviter le déchet c'est mieux. Même avec le recyclage poussé à son plus haut niveau, ça n'empêchera pas les réserves de minerais de s'épuiser à grande vitesse puisque la demande est chaque année plus forte.
    Donc avant de trier, il faut se poser la question de l'intérêt d'acheter. Le besoin est-il justifié ? Ne peut-on pas louer ou acheter d'occasion ? N'y a-t-il pas moins emballé ailleurs ?...

    Selon moi c'est le problème que pose l'économie circulaire. C'est insuffisant parce que le modèle "toujours plus produire et toujours plus consommer" n'est pas remis en cause, mais juste verdi. C'est un concept plus en adéquation avec nos politiques qui sont toujours arc-boutés sur le mythe de la croissance, et du coup on laisse tomber la prévention de la production de déchets.
  • Trier les eaux grises / les réutiliser

    Magali Demercastel - 31 Octobre 2017 - 09h49
    Un système incitatif de crédit d’impot pour les particuliers envisageant des travaux pour connecter
    l’évacuation des eaux grises ( lave-vaisselle / lave-linge) de leur domicile au réservoir des chasses d’eau leurs WC.
    Et/ou un système incitatif si cette connection est intégrée au moment de la construction individuelle ou collective.
    Idem avec incitation à la mise en place de systèmes collectifs dans les immeubles et centres urbains pour arrêter d’utiliser de l’eau potable pour évacuer nos déjections : Travaux de rénovation.
    Au niveau des collectivités la facture d’eau va forcément baisser et la quantité d’eau(x) à traiter aussi puisqu’à la source ( au niveau du consommateur) il aura optimisé une ressource d’eau deux fois.
  • Remettre la consigne sur le verre

    Dominique Robin - 31 Octobre 2017 - 10h31
    Bonjour
    Les distributeurs de produits conditionnés dans des emballages en verre: bouteilles, pot de yaourt, moutarde, spiritueux devraient remettre une forme de consigne avec retour au producteur pour réutilisation du verre sans passer par la case broyage. Les verriers achètent apparemment à bas coût sous prétexte que le verre n'est pas bien trié et le service n'est pas très rentable pour EPCI ou le syndicat.
    De plus le verre non conforme pour la collecte est incinéré ou mis en décharge de classe II.
Back to top