Mieux produire

Comment sensibiliser les entreprises au risque d’épuisement des ressources naturelles au rythme actuel de croissance ?

L’objectif du plan ressources pour la France est de mieux appréhender les enjeux de dépendance de l’économie aux matières premières afin de mieux utiliser les ressources et de limiter les impacts croissants de l’extraction des ressources naturelles.

Ajouter ma contribution
  • Entreprise et croissance

    coco sisou - 06 Décembre 2017 - 19h46
    C’est une question difficile car le but d’une entreprise est la croissance. Je dirais donc qu’il faudrait plutôt inciter la création d’entreprises coopératives et de l’economie sociale et solidaire dont le but est plus sociale que productiviste. Les associations actuelles qui accompagnent les créateurs d’entreprise ne mentionnent pas cette forme d’entreprise, c’est vraiment dommage !
  • Soutenir la structuration d'une filière de recyclage des déchets industriels textiles

    TECHTERA - Club RECIT - 06 Décembre 2017 - 16h59
    TECHTERA anime un club de 25 industriels, écoles, centre techniques, designers, etc, autour du Recyclage et Economie Circulaire dans l’Industrie Textile (RECIT). Il vise à développer une filière de recyclage des chutes de productions textiles. Il n’existe aujourd’hui aucune filière de traitement de ces chutes qu’on estime à 10% de la production.
    La démarche du club démontre une réelle volonté des industriels à trouver une solution de valorisation et réutilisation de leurs déchets textiles, pour certains, produits avec des matières à haute valeur ajoutée telles que l’aramide, les para-aramides, le carbone, la soie…
    Bien qu’une sensibilisation reste nécessaire pour toucher le plus grand nombre, aucun changement ne pourra être attendu des entreprises tant qu’aucune filière de valorisation ne sera en place. Un soutien des pouvoirs publics est nécessaire à la structuration de cette filière : décisions politiques, soutiens financiers, apport d’expertises, réglementation…
  • Accompagner les acteurs vers une économie authentiquement circulaire

    sebfff - 06 Décembre 2017 - 16h05
    Nos consommations de ressources sont exponentielles, nous peinons à décorréler la consommation de nos ressources de la croissance de nos PIB. Nos flux de matières sont mondialisés et sont très gourmands en ressources énergétiques. Aucune ressource énergétique n'est substituée même avec l'arrivée des renouvelables, elles se cumulent toujours plus. En parallèle, certains territoires décrochent économiquement et socialement. La compétition mondialisée se traduit souvent par du moins disant social et environnemental.
    Cette course vers l'épuisement n'est pas tenable. Hors, il existe des méthodes éprouvées qui permettent de sortir de ce cercle vicieux. Elle font appel à la coopération entre les entreprises et les acteurs du territoire. Ce sont les initiatives d'écologie industrielle et territoriale. Elles répondent aux objectifs de préservation des écosystème et développement de l'activité territoriale. Pour fonctionner, ces démarches ont besoin d'accompagnement et de moyens.
  • Faire évoluer les modèles économiques et l'entrepreneuriat

    ImmaTerra - 05 Décembre 2017 - 21h55
    Accompagner les organisations dans leurs éfforts d'émancipation du modèle industriel volumique au travers de politiques publiques incitants à l'éco-responsabilité et à l'efficience économique :
    - optimiser l’utilisation des ressources matérielles et immatérielles (efficience d’usage)
    - participer à la préservation, ou mieux à la régénération des ressources naturelles (efficience environnementale)
    • générer un mieux-être individuel et collectif (efficience sociale)
    • assurer sa pérennité et son développement sans nuire à ceux de ses parties prenantes (efficience monétaire)
  • Passer d'une logique volumique et une logique de valeur

    ImmaTerra - 05 Décembre 2017 - 21h45
    Soutenir la mise en place de nouveaux espaces d'échanges, de retours d'expérience et de co-construction pour que les dirigeants, les responsables associatifs, et les représentants des collectivités puissent s'approprier et expérimenter de nouvelles approches en matière de développement territoriale : modèles économiques fonctionnels et coopératifs, gouvernance coopérative, innovation transformative.
  • Promouvoir les modèles coopératifs et l'efficience économique auprès des entreprises et des collectivités

    ImmaTerra - 05 Décembre 2017 - 21h33
    Soutenir et favoriser les initiatives destinées à faire évoluer nos pratiques de production et de consommation par la promotion des modèles coopératifs et intégrés. Soutenir les entreprises et les collectivités engagées dans une transition économique et sociale inscrite dans le principe d'efficience économique. A savoir, leur permettre d'accomplir leurs raisons d’être en développant des pratiques et des usages :
    - qui optimisent l’utilisation des ressources matérielles et immatérielles (efficience d’usage)
    - qui participent à la préservation, ou mieux à la régénération des ressources naturelles (efficience environnementale)
    - qui génèrent un mieux-être individuel et collectif (efficience sociale)
    - qui assurent leur pérennité et leur développement sans nuire à ceux de leurs parties prenantes (efficience monétaire).
  • Une approche par filière ou par chaîne de valeur montrant le potentiel de transformation

    Métropole de Lyon - 05 Décembre 2017 - 15h14
    Partant du constat que s’intéresser au devenir des produits une fois qu’ils arrivent en fin de vie ne permet pas de leur donner une deuxième vie très satisfaisante (au mieux ils seront recyclés) alors qu’une prise en compte plus en amont permettrait de les réparer, réemployer ou remanufacturer, la Métropole de Lyon va mobiliser l’ensemble des acteurs de quelques filières pour identifier les points de « frictions » qui génèrent des déchets pour faciliter une logique de sobriété et de deuxième vie (réparation, réemploi, remanufacturing). Nos travaux de pré-diagnostics nous ont permis d’identifier un potentiel aussi bien dans des secteurs couramment pressentis, comme l’agro-alimentaire et le bâtiment, que dans des secteurs plus spécifiques à l’économie lyonnaise, comme la pharmacie ou l’édition de logiciel. Cela témoigne du fait que l’économie circulaire peut et doit devenir la logique dominante dans l’ensemble des secteurs
    SophieL
    Quelle belle initiative !! La solution ne peut être que globale et donc en amont, dès la conception.
  • Inciter une taxation modulable

    L'ESAIP - 05 Décembre 2017 - 13h33
    Inciter une taxation modulable selon la disponibilité/rareté de la ressource naturelle pour favoriser les solutions de substitution.
  • Réformer les normes et DTU

    L'ESAIP - 05 Décembre 2017 - 13h33
    Réformer les normes et DTU pour y intégrer l’obligation d’utilisation de matériaux recyclés au lieu de la ressource naturelle pour des usages non nobles (exemple : remblaiement des tranchées d’enfouissement des réseaux avec des sables et graviers issus de carrières du fait des exigences des DTU alors que l’usage de produits issus du recyclage apportent les même caractéristiques techniques et mécaniques).
  • Inciter les donneurs d’ordre publics à montrer l’exemple

    L'ESAIP - 05 Décembre 2017 - 13h33
    Inciter les donneurs d’ordre publics à montrer l’exemple dans les appels offres en obligeant les entreprises qui répondent à proposer systématiquement des solutions de substitution aux ressources naturelles. Une réforme du code des marchés publics est nécessaire pour intégrer des critères prioritaires en termes de développement durable et préservation de la ressource naturelle.

J'ajoute ma contribution

La concertation est désormais clôturée. Il n'est plus possible de contribuer.

Back to top