Mieux produire

Comment inciter les fabricants à concevoir des produits réutilisables ou recyclables en fin de vie ?

L’éco-conception a pour objectif de réduire les impacts environnementaux des produits tout au long de leur cycle de vie : extraction et transformation des matières premières nationales ou importées, production, distribution, usage et fin de vie.

Ajouter ma contribution
  • Ajout d'une taxe consignée sur les produits

    ISF Grenoble - 06 Décembre 2017 - 23h58
    Nous proposons d’ajouter au prix de tous les produits une taxe consignée (soit l’équivalent d’une caution sur le produit). Cette taxe serait ainsi incluse dans le prix et donc payée par le consommateur à l’achat du produit, et serait égale à environ 5% du prix initial du produit (donc un sur-prix conséquent mais pas non plus considérable).

    A la fin de la vie du produit (que ce soit à cause d’une obsolescence programmée, d’une casse, ou de l’usure normale), l’entreprise ayant fabriqué le produit serait obligée de reprendre le produit, en remboursant ainsi la caution au consommateur.

    Ainsi, grâce à ce système de consigne sur une taxe, les consommateurs rendraient systématiquement les produits en fin de vie au fabricant, sans que cela engendre un surcoût ni pour le fabriquant ni pour le consommateur. Le fabricant pourra ensuite les recycler ou les réutiliser en partie (il aura tout du moins la matière pour cela, reste à faire en sorte qu'il recycle/réutilise effectivement le produit).
  • Étiquettes indiquant la durée de vie

    ISF Grenoble - 06 Décembre 2017 - 23h54
    Nous proposons de mettre en place un système d'étiquetage des produits, à l’image des étiquettes-énergie (qui se sont avérées efficaces puisque aujourd’hui la majorité des produits vendus avec ces étiquettes sont de classe A voire A+ ou A++). Ces nouvelles étiquettes classifieraient la durée de vie des produits, et seraient gérées par les entreprise avec la présence d’une vérification par organisme indépendant.

    Le but est que le consommateur associe une image positive aux produits avec une étiquette indiquant une longue durée de vie (verte par exemple), et ainsi achète davantage ces produits, et non ceux avec une courte durée de vie. Ainsi les fabricants seront davantage incités à concevoir des produits avec une durée de vie plus longue.
  • promouvoir l'usage de composites recyclables dans la filière dont ils sont issus

    ARKEMA - 06 Décembre 2017 - 23h34
    Les composites thermodurs, utilisés notamment dans l’éolien (pales et nacelles) ne sont pas recyclables selon des solutions technico-économiques validées et soutenables. Les volumes en fin de vie, qui partent intégralement en centres de déchets ultimes, atteignent déjà plusieurs centaines de milliers de tonnes en Europe.Il importe donc d’accélérer le développement applicatif de nouvelles solutions technologiques basées sur l’éco-conception, notamment dans les domaines d’application où des dispositifs publics de soutien financier sont en place . Ainsi, dans le code de l'énergie, réserver le bénéfice de l'obligation d'achat, du complément de rémunération, ou de l'autorisation d'exploiter selon les cas,aux installations de production d'électricité utilisant l'énergie mécanique du vent ayant recours, pour leurs composants concernés (pales et nacelles) exclusivement à des matériaux composites recyclables dans la filière dont ils sont issus ou dans une filière équivalente.

  • Creer une autorisation de mise sur le marché des produits circulaires, un rêve ?

    SophieL - 06 Décembre 2017 - 18h25
    Peut-on imaginer que chaque produit mis sur le marché au-delà de répondre aux normes de sécurité ... réponde également à une exigence de conception incluant la dimension économie circulaire ?
    Que chaque produit y répondant / n'y répondant pas soit clairement indiqué comme tel ?
    Chacun aurait sa notice avec son cycle de vie, comme il a son mode d'emploi ?
  • Promouvoir les démarches qualité des régénérateurs de plastiques,

    2acr - 06 Décembre 2017 - 18h00
    dans les cahiers des charges des acheteurs publics et privés pour les rassurer et les inciter à utiliser des matières plastiques recyclées
  • Revoir les normes et les spécifications de façon plus globale pour les axer sur la performance et non sur les prescriptions

    2acr - 06 Décembre 2017 - 17h58
    Travailler en priorité les normes qui indiquent spécifiquement « matières plastiques vierges » (tubes, par exemple)
    Interdire les normes « prescriptives »
    Vérifier que les normes, par leur formulation, ne sont pas des obstacles à la réincorporation
  • ALLONGEMENT DE LA DURÉE DE VIE ET DE LA DURÉE DE GARANTIE

    MENNECY - 06 Décembre 2017 - 17h57
    - Allonger la durée de garantie des produits.
    - Revoir la fabrication de certains produits pouvant être réparables techniquement (pas de soudure, pas d'outils spéciaux nécessaires, rendre plus accessible les manuels de réparation).
    - Définir et imposer un label écoconception précis et compréhensible par tous.
    - S'attaquer à l'obsolescence programmée par des campagnes d'informations agressives.
    - Inciter à un partenariat entre l'état et les partenaires en les impliquant dans l'économie circulaire.
  • Définir pour certaines résines de commodité des niveaux de qualité « standards » permettant le dialogue entre acteurs

    2acr - 06 Décembre 2017 - 17h57
    - Expérimenter en créant un catalogue de spécifications fonctionnelles génériques (socle de fonctionnalités minimales partageables par plusieurs régénérateurs) pour certaines MPR comme outil de promotion des matières recyclées au sein des entreprises « aval » (designers, bureaux d’études, service achats…),
    - Continuer en parallèle à favoriser les échanges directs entre régénérateurs et metteurs sur le marché,
    - Organiser une plateforme physique d’échanges entre les différents maillons de la chaîne pour travailler ensemble sur les résines à prioriser et les critères à retenir,
    - Réfléchir à une extension possible de la certification EuCertPlast à des matières.
  • Pénaliser sur les déchets

    Aline - 06 Décembre 2017 - 17h45
    Appliquer un bonus sur les objets réutilisables et une taxe sur les déchets jetables
  • Assurer un prix de vente des textiles en matières recyclées européennes au même prix que les textile en matières vierge.

    TECHTERA - Club RECIT - 06 Décembre 2017 - 16h55
    Propositions du club industriel Recyclage et Economie Circulaire dans l’Industrie Textile (RECIT) de TECHTERA :
    Pour inciter la production il faut inciter la consommation des produits incluant des matières recyclées européennes. Les fils recyclés sont plus chers que des fils vierges entrainant une hausse du prix des produits textiles à base de matières recyclées et une baisse des clients potentiels :
    - Particuliers : pour sortir de la niche clients « eco-frendly », il faut proposer un produit au même prix que le vierge. Proposition : baisse de TVA sur les produits avec un % conséquent de matière recyclée
    - Entreprises : les clients actuels sont les entreprises souhaitant mettre en avant leur démarche environnementale (ex : vêtements de travail). Proposition : incitation fiscale à l’approvisionnement de produits à base de matières recyclées
    - Marchés publics : Proposition: Demander dans les AAP l’intégration de matières recyclées et donner un vrai poids à ce critère dans la note finale

J'ajoute ma contribution

La concertation est désormais clôturée. Il n'est plus possible de contribuer.

Back to top