Mieux consommer

Qu’est-ce qui vous inciterait à acheter des objets d’occasion ou à revendre des objets dont vous ne vous servez plus ?

L'allongement de la durée d’usage des produits par la réutilisation contribue à réduire l’utilisation des ressources et les déchets.

  • l'existence d'un réseau de trocs de proximité

    Kessie40 - 30 Octobre 2017 - 18h12
    L'existence de plateforme en ligne permettant la vente ou l'achat, auprès de particuliers, partout en France, participe à l'allongement de la durée d'usage des produits, cependant certains aspects peuvent limiter son développement et son efficacité :
    - un prix fixé par le particulier, parfois plus cher qu'un produit neuf => comment réglementer sans décourager la vente de produits d'occasion?
    - le manque d'outillage ou de place chez les particuliers désirant "customiser" leurs achats de biens d'occasion => peut-on imaginer la mise à disposition de locaux dans les communes permettant aux habitants de pouvoir "bricoler" ou décorer les produits d'occasions achetés, troqués, ou trouvés? avec l'encadrement ou accompagnement d'animateurs
    fhv35
    Mais cela suppose des dotations strictement dédiées pour les communes (les budgets sont aujourd'hui trop contraints et il y a une inégalité territoriale générée par la différence entre grandes et petites communes...)
    Marguerite Fay
    Aussi le coté "service en ligne" n'est réellement pas pratique quand on travaille, surtout concernant la réception du produit, les horaires de livraison et d'ouverture de la poste sont souvent peu pratique pour les personnes faisant des horaires de bureau, et toujours devoir passer par un service de livraison peu s'avérer plus compliqué que le fait d'avoir une "boutique" réelle. De plus avec les sites de vente en ligne, on ne peut pas toucher, regarder, vérifier l'état de fonctionnement, ce qui peut être vraiment génant surtout lorsqu'il s'agit de produit d'occasion !
  • Plateforme don/échange

    Magali Demercastel - 31 Octobre 2017 - 08h00
    Une plateforme gouvernementale garantirait la neutralité financière du don / troc. Le prix de l’objet serait objectif selon son prix d’achat / durée d’usage / état de marche / réparation à prévoir / ...
    Le compte de chaque citoyen serait crédité en points citoyens donnant accès à des biens immatériels comme des accès à tarifs négociés ( voir gratuitement) aux transports en commun / aux musées, expositions, monuments d’état / ...
    Florian MASSON
    On peut même imaginer échanger des compétences/services avec ses points citoyens.
    mmirleau
    Il est préférable que ce genre de plateforme ne soit pas lié à un service public car en cas de changement de gouvernement, nous pourrions tout simplement perdre l'accès à cette plateforme si ce dernier n'est pas dans cette optique. Mieux vaut faire porter ce type de plateforme par une SCIC, une association à but non lucratif ou une fondation.
  • Réglementation

    Alf - 31 Octobre 2017 - 10h58
    LA reglementation doit lever les freins existants. Je démolis une maison, je récupère un parquet chêne. Pour le remettre dans du neuf, j'ai un problème de DTU, d'assurance ...
    PAsser d'une logique déchet à une logique ressource
    Mettre en place des ressourceries plutôt que des déchetteries (on empèche les gents de récupérer ce qui est valorisable directement sur place/localement
  • Recycleries

    Julie Guillaume - 31 Octobre 2017 - 12h25
    L'existence de recycleries générales ou thématiques à proximité de chez moi, qui offrent une garantie de qualité sur les produits achetés.
    Aurélie
    Je partage cette remarque. Donner de la visibilité aux recycleries qui font un travail de qualité. Mais aussi leur facilité l'accès à des locaux bien dimensionnés pour leur mission et bien localisés pour toucher le maximum de personnes.
    Marguerite Fay
    Je partage cet avis. Le côté pratique et proche est très important pour aider a acheter plus d'occasion. Par exemple si des recycleries étaient installées à coté des mairies, ou gare ou poste ou lieux de marché qui sont des endroits souvent centraux dans une ville ou un village.
    sofie
    proximité & mapping des recycleries!
    Magalie
    Je souscris à cette proposition en ajoutant un élément : informer! Permettre via un logiciel de géo localisation sur smartphone d’identifier les recycleries locales .
  • minium de déchets

    djindji - 31 Octobre 2017 - 20h29
    L'échange peut être une bonne solution si cela peut aider d'autres personnes et pourquoi toujours vouloir jeter !
    Des vêtements peuvent être réutilisés si vous n'en voulez plus ou vous ne pouvez plus les porter.
    S'ils sont trop usagés on en fait des chiffons ou du papier.
    Des jouets peuvent plaire à d'autres.
    Ecomairie Touteco
    Des territoires comme la COmmunauté Urbaine de Dunkerque se sont engagés dans cette voie là avec des "boncoins" locaux, ça s'appelle Ecomairie je crois.
  • Boîtes d'échange

    Cécile Izquierdo - 01 Novembre 2017 - 17h48
    Les boîtes d'échange entre voisins sont un super outil, bien que limitées à de petits objets comme des livres, cd etc.

    Vendre des objets demande plus de temps et il faut souvent les expédier. Créer des moyens de vendre ses objets facilement et localement comme par exemple des dépôts vente ou généraliser les vides grenier dans tous les quartier et fe manière périodique.

  • L'assurance qualité

    Adeline Almero - 02 Novembre 2017 - 15h13
    Quand on achète de l'occasion on n'est jamais sûr que le produit est en état de marche et combien de temps il va durer. Il faudrait pouvoir, lors de la mise en vente d'un objet d'occasion, certifier le bon fonctionnement et le bon état du produit.
  • acheter d'occasion

    Michel WILSON - 02 Novembre 2017 - 15h52
    Déjà s'inspirer des marchés où l'occasion fonctionne depuis longtemps: l'automobile, la fripe, le logement, la chine, Le bon coin, le livre, les vide greniers...
    Multiplier en leur permettant un avantage compétitif les plateformes de revente, d'échange. Règlementer en travaillant avec les consommateurs et les spécialistes type Emmaus pour garantir la qualité du produit revendu.
    Promouvoir l'effet "mode" de l'occasion, en ringardisant le neuf...
    Favoriser à côté des sites commerciaux les sites citoyens d'échange ou de revente
    Travailler l'aspect éducatif auprès des enfants
  • Favoriser la réparation, au lieu de l'élimination

    Florian MASSON - 03 Novembre 2017 - 08h49
    Il est primordial d'apprendre à réparer, au lieu de jeter.
    C'est valable pour les meubles, appareils électroniques, informatiques, etc.
    Et cela crée de la solidarité, avec des échanges de compétences.

    En choisissant de valoriser les produits de qualité, qui dureront dans le temps, et qui seront modifiables.
    En éduquant, dès le plus jeune âge, à la réutilisation des produits.
    En atténuant les phénomène de "modes", qui rendent les produits obsolètes dans des délais très courts.
  • créer un argus des objets d'occasion

    Nico CannesJuan - 03 Novembre 2017 - 18h42
    l'objet serait analyser pour constater si il est encore en bon état et selon serait vendu à une valeur d'argus
Back to top