30 Novembre 2017 - 16h41
Il est nécessaire d’aider les citoyen-ne-s à identifier les biens durables dans le temps et les produits éco-conçus. Il faut aussi les aider à reconnaitre les labels officiels. Propositions : - Interdire d’afficher sur les produits et emballages des logos induisant une confusion pour les consommateurs-trices (exemples : point vert, bannières distributeurs) - Rendre systématiquement obligatoire l’information sur la durée de disponibilité des pièces détachées ainsi que les modalités pour commander ces pièces détachées - Rendre obligatoire l’information sur la démontabilité, réparabilité, modulabilité etc. et sur la durée de garantie du produit - Informer les consommateurs-trices sur les allégations environnementales vérifiées : label officiel comme Ecolabel, AB, triman - Informer de la présence de produits dangereux pour la santé (perturbateurs endocriniens, nanotechnologies, retardateurs de flamme bromés)
0

Commentaires

Arlette Montaigu-Lancelin
Indispensable
orchis
chacun doit savoir, nous sommes devant une affaire de santé publique
Back to top