01 Décembre 2017 - 12h13
Cet organisme collecterait la part dédiée au sein des filières REP, voire d'une nouvelle filière REP Sa gouvernance associerait les acteurs historiques du réemploi local et de la solidarité (Emmaüs, Réseau des Ressourceries, Recycleries, Envie, Secours Populaire, Secours Catholique, Croix Rouge, etc.) sur ce secteur et différentes parties prenantes. Il pourrait rémunérer les acteurs locaux sur un principe de barème pouvant prendre en compte - la tonne collectée ; - la tonne réemployée ; - la valorisation du tri effectué pour orienter les déchets non réemployables vers les bons organismes de recyclage (Environ 50% des gisements collectés par les Ressourceries / recycleries sont redistribuées aux filières de recyclages) - des soutiens privilégiés pour des emplois d’insertion ; - des soutiens privilégiés pour le développement du bénévolat ; - des actions de sensibilisation ; - l’aide à l’amorçage ; ..Financements complémentaires aux financements existants des collectivités et de l'ADEME
0

Commentaires

Helene Sparta
Je suis toujours étonnée que le développement de l'économie circulaire soit associée aux emplois de réinsertion (précaire), bénévolat... L'économie circulaire est une terminologie de la nov langue, qui autrefois sous la dénomination artisanat concernait les métiers qualifiés des réparateurs (cordonniers, mécaniciens, couturiers...). Ces métiers et les commerces de proximité associés disparaissent faute de viabilité économique, car laminés par la stratégie des industriels favorisant coute que coute l'obsolescence programmée pour favoriser le turnover de leurs produits et chiffre d'affaires
PhilC.
Les éco-organismes ont une offre vers les acteurs de l'Economie Sociale et Solidaire, lais elle est notoirement sous-évaluée au regard du service rendu et oblige aux soutiens publics (dont l'insertion) d'une part, et ne tient pas compte des diversités des réalités sur les territoires d'autre part (disponibilité et prix du foncier, par exemple, alors qu'il faut souvent stocker). Ces barêmes devraient être co-construits et diversifier - ouvrant ainsi la porte par exemple aux artisans...
Back to top