4 - Mobiliser tous les acteurs

Renforcer les synergies entre entreprises (écologie industrielle et territoriale – EIT)

  • Intégrer l'écologie industrielle et territoriale dans les schémas régionaux et dans les documents d'aménagement

    Intégrer l'écologie industrielle et territoriale dans les schémas régionaux (SRADDET et SRDEII) et dans les documents d'aménagement portés par les EPCI pour favoriser l'échange de services et de produits entre entreprises (zones d'activités économiques, bâtiments/espaces mutualisés...).
    BIODIVERSITE
    ... le PLUi pouvant être le levier d'action
    delap
    Une telle réflexion sur un territoire donnée est plus que pertinente pour remplir les objectifs. Données a prendre en compte dans l'élaboration des différents document du territoire.
    dommarie
    La prise en compte des flux de matières par l'entreprise nécessite des outils. Il serait aussi opportun de développer au plan national des Analyses de Flux de Matières (AFM) par secteur d'activités, qui serait ensuite décliné en région dans le cadre des contrat de filières régionaux, et par entreprises.
    EcopalHDF
    en tant qu'acteur agissant depuis 15 ans sur l'EIT dans le Nord nous confirmons que cela doit être inscrit dans les stratégies aux diverses échelles (régionales, locales) afin d'adapter les moyens d'animation de ces stratégies passant par les relais sur les territoires et la coordination régionale de l'ensemble des relais territoriaux
    EcopalHDF
    si l'EIT est un modèle dans lequel souhaite s'inscrire un territoire, en vertue des bénéfices que ce modèle apporte, il est nécessaire que l'EIT soit inscrit dans les schémas stratégiques et structurants ; afin que cette philosophie soit un axe de référence, une ligne conductrice pour le projet d'histoire du territoire. Outre ce cadrage, les acteurs intervenant à la maille territoriale définie (région et/ou agglo) doivent s'organiser collectivement et collaborativement afin d'identifier la feuille de route correspondant à la mise en oeuvre opérationnelle de ces schémas (collectivités, autorités gestionnaires, agence d'urbanisme, agence de promotion, réseaux d'entreprises, acteurs de la formation, de l'emploi, etc).
    UIC Union des Industries Chimiques
    Il convient de tenir compte du rôle des plateformes industrielles du secteur de la chimie, véritables sources d'écologie et de symbiose industrielles et territoriales, qui permettent promouvoir l'économie circulaire dans les territoires. L'UIC appelle à la création d'un statut spécifique pour favoriser le développement des plateformes industrielles.
  • Ouvrir une base de données nationale et partagée pour fournir aux entreprises des informations sur les synergies possibles

    Ouvrir une base de données nationale et partagée pour fournir aux entreprises des informations sur les synergies possibles (déchets, énergie, eau, bâtiments,...).
    JEAN PHILIPPE RICARD
    Pas évident à utiliser et à développer en raison des spécifications et normes qui régissent de nombreux produits industriels. Pour une même molécule chimique proposé sur le marché, on va trouver des dizaines de concentrations, de mélanges, ... favoriser les échanges oui mais dans certains métiers la bases de données risques d'être très compliquée à développer pour une utilisation efficace. probablement plus efficace dans l'énergie et eau que dans les dechets et produits.
    StephanieC
    Je ne sais pas si l'échelle nationale est une échelle très pertinente pour ce type de base de données. Quelque chose de plus local avec une animation adaptée me semble plus efficace.
    dommarie
    Recenser les outils existants développés par les organismes publics ou privés avant de travailler à un nouvelle base.
    Equipe 0.déchet Sicoval
    Proposition pertinente mais qui va se heurter à divers types de résistances : pour l'entreprise, il faut garantir le respect du secret industriel ou démontrer l'utilité de sortir de cette logique ; un autre risque est la multiplication de démarchages d'entreprises au motif qu'elles ont des solutions pour gérer tel ou tel flux. Les collectivités sont aussi en concurrence pour attirer les entreprises. Un territoire peut avoir un intérêt à ce que ce type de données soient confidentielles pour éviter que des entreprises en recherche de synergies se délocalisent dans un territoire où ces synergies existent. Il faut donc que l'agence (nationale ou régionale pour conserver une logique de proximité) soit totalement indépendante
    EcopalHDF
    l'enjeu est plutôt dans la mise en place de relais d'informations et d'animation formés aux sujets de l'EIT et outillés et pouvant accéder à un centre d'expertise technique et de ressources méthodologiques
    BZH49
    A mon sens l'ouverture de la base n'est pas l'enjeu. Il faut des outils de partage de flux et en parallèlle un outil de capitalisation des flux avec des animateurs terrain pour agir au plus près avec toute légitimité et confidentialité vis-à-vis des entreprises
    Drichin
    Plus l'info est accessible et claire aux entreprises, plus les comportements changeront vite...
    aria_nef
    Je ne suis pas convaincue par cette proposition: les synergies s'identifient sur un territoire spécifique, les méthodes existent déjà pour les identifier. Mais pratiquement, l'étape où cela bloque est la passage à la réalisation des synergies potentielles : l'enjeu est plutôt d'avoir une force d'animation.
  • Promouvoir l’intégration des principes d’EIT en amont de la conception des zones d’activités économiques

    Promouvoir l’intégration des principes d’écologie industrielle et territoriale (EIT) en amont de la conception des zones d’activités économiques via la mise à disposition d’outils (guides d’ « éco-conception » pour les nouvelles ZAE, etc.).
    delap
    Les collectivités ont besoin de ce genre d'information pour mettre en oeuvre des aménagements plus écologique.
    Malka
    Ok mais sans oublier de réhabiliter les actuelles zones industrielles qui sont des catastrophes environnementales. Plus nous réhabiliterons moins nous aurons besoin d'en construire de nouvelles !
    dommarie
    L'étalement urbain est il compatible avec la préservation des ressources sols ?
    Globule
    Une première étape serait déjà une réalisation systématique d'évaluation préalablement à la mise en place des zones d'activités. Et l'éco-conception ne compense pas l'artificialisation des sols. Il faudrait même désartificialiser certains sols, cette dernière est beaucoup trop importante en France.
    laure.dp
    je partage la proposition de Globule : stop au déploiement ZA et auitres centres commerciaux géants sur les terres agricoles !
    Julien P.
    Seules, les entreprises ne feront rien. Il faut les accompagner et renforcer les soutiens pour les démarches EIT. il faut une animation de réseau. Intégrer dans les Schéma régionaux l'EIT mais aussi l'économie de fonctionnalité, l'eco-conception...
    EcopalHDF
    effectivement, mais s'intéresser aux zones d'activités déjà implantées où des optimisations peuvent être organisées (cf. expérience Ecopal)
    BZH49
    Très pragmatique : plutôt que d'être trop conceptuel avec des guides parfois peu utilisés. ne peut-on pas partir sur à minima avoir un tiers lieu dans toutes les zones activités existantes (mutualiser les réunions, parking...) pour faciliter la convivialité entre les entreprises
    MS
    Effectivement, s'intéresser à l'existant pour l'améliorer et cesser de créer de nouvelles ZAE tous azimuts paraît être le plus élémentaire bon sens ! Eco -conception des nouveaux sites s'ils sont vraiment nécessaire, oui, mais aussi éco -conception des produits eux-mêmes, et notamment réduction des emballages !!! Le meilleur emballage est celui qu'on ne produit pas, donc pour lequel on ne consomme pas de ressource, ni à la fabrication, ni au tri, ni à l'élimination ! Les particuliers auront beau accentuer leurs efforts, si le volume d'emballages reste toujours aussi élevé cela ne servira à rien ... Il faut aussi, impérativement, davantage de plastiques recyclables et recyclés !
    Drichin
    Oui, ces ZA sont de telles verrues !!! Une écoconception serait la bienvenue, et notamment une réflexion sur l'implantation OBLIGATOIRE de panneaux photovoltaïques dans ces zones de toutes façons "pourries", au lieu d'aller en implanter sur des terres agricoles fertiles ou des terres naturelles riches en biodiversité...
  • Mettre à disposition des entreprises un guide d'accompagnement à la mise en œuvre de synergies et des simplifications réglementaires

    Mettre à disposition des entreprises un guide d'accompagnement à la mise en œuvre de synergies et des simplifications réglementaires (sortie du statut de déchets, règlementation ICPE, bonnes pratiques, expérimentations...).
    Coop de France
    Intégrer dans les PAT (Projet Alimentaire Territorial) les questions relatives à la lutte contre le gaspillage alimentaire au niveau du territoire.
    Anthony Henry
    Travailler avec les chambres consulaires qui réalise déja des actions avec les entreprises
    EcopalHDF
    par expérience, le guide ou recueil de bonnes pratiques est certes intéressant mais n'est pas suffisant. L'enjeu est de disposer d'une capacité territoriale à animer les relations territoriales inter-entreprises et à accompagner les interactions ou synergies.
    BZH49
    En étroite collaboration avec l'administration, s'autoriser à expérimenter et sortir du cadre lorsque les actions vont dans le bon sens et pas simplement respecter une réglementation parfois peu adaptée aux contextes locaux et où les enjeux ne sont au départ pas importants. Libérons les freins !
    UIC Union des Industries Chimiques
    Il est toujours utile d’aider les entreprises qui se perdent souvent entre les contraintes et les opportunités qu’offrent leurs obligations réglementaires.
    aria_nef
    J'appuie tout à fait ce qui dit EcopalHDF: après des discussions avec des professionnels en CCI, collectivités territoriales, entreprises qui ont prise sur ces sujets, il apparaît que peu d'entreprises se soucient spontanément de ces sujets: un guide n'est pas suffisant. C'est mieux d'avoir une personne qui puisse accompagner, conseiller, et aussi convaincre l'entreprise du caractère positif que cela revêt pour elle. Le travail est tel pour mettre des synergies en place qu'il n'y a pas trop d'un interlocuteur pour aider.
Back to top