4 - Mobiliser tous les acteurs

Intégrer les enjeux particuliers aux Outre-mer

  • Adapter les politiques nationales aux spécificités des territoires ultra-marins

    Adapter les politiques nationales aux spécificités des territoires ultra-marins : maintenir des moyens spécifiques d’aide à l’investissement structurel ; en matière fiscale notamment, adapter la TGAP sur l’élimination comme c’est le cas actuellement ; poursuivre progressivement le déploiement des filières REP Outre-mer grâce à une optimisation des coûts de gestion et de traitement des déchets et à l'élaboration de plans d'actions territorialisés avec les éco-organismes et poursuivre le déploiement du plan d’action Outre-mer pour la gestion des véhicules hors d’usage.
  • Exploiter les synergies entre territoires proches

    Exploiter les synergies entre territoires proches, notamment la mutualisation d’installations spécifiques de traitement des déchets ou de démarches d’écologie industrielle territoriale.
    Anthony Henry
    C'est déja le cas. Le phénomène NIMBY impose aux collectivités de travailler ensemble pour trouver des solutions aux déchets produits.
    Verdi
    oui beaucoup reste à faire dans ces territoires...
  • Porter dans le cadre des Assises des outre-mer les projets et mesures phares

    Porter dans le cadre des Assises des outre-mer les projets et mesures phares qui « entreront dans la boucle » de la feuille de route de l’économie circulaire.
    delap
    Autonomie des outre-mer en énergie, en alimentation, développement de l'économie sociale et solidaire sur ces territoires
    Mars Ahdub
    A condition qu'ils aient leurs mots à dire, à quand la décolonisation car nous faisons parvenir des aliments qui coûtent trois fois plus chers que sur la métropole
    dommarie
    Développer l'autonomie de ces territoires d'outre-mer est indispensable, comme il doit l'être en métropole.
    Drichin
    La question des déchets déjà parvenus en mer (6e continent, etc.) n'est pas évoquée, n'y aurait-il pas une réflexion à mener pour les "capter" et les valoriser malgré tout ? En renforçant les mesures sur les communes littorales, les embouchures des cours d'eau pourvoyeurs, en menant des campagnes par bateau, etc., donc en impliquant les acteurs de la mer (pêcheurs, plaisanciers...).
Back to top