2 - Mieux produire

Soutenir économiquement l’éco-conception

Préférentiellement par la mise en place d’accords volontaires mais à défaut par la mise en place d’un dispositif ad-hoc, dit « amont », pour inciter les entreprises à intégrer l’éco-conception dans leur démarche de production

 

  • Soutenir économiquement l'éco-conception

    Soutenir l'éco-conception, par la mise en place d'accords volontaires ou par la mise en place d'un dispositif ad-hoc, fiscal ou autre, dit "amont". Il s'agit d'inciter les entreprises à intégrer l'ensemble du cycle de vie de leurs produits, en particulier les entreprises qui mettent sur le marché des produits non couverts par un dispositif de type "responsabilité élargie du producteur" (filière REP). Ces produits représentent environ un tiers des déchets jetés à la poubelle.
    mllefrenchie
    Pourquoi aussi ne pas instaurer un Label (un vrai, Avec un controle sérieux) pour indiquer les entreprises qui font de l'eco conception. Le Label Blau Engel (ange bleu) en Allemagne est géré par l'état et est reconnu parce qu'il récompense les produits éco concus et plus respectueux de l'environnement.
    DamienG
    Le soutien financier ne bénéficierait qu'aux entreprises les mieux dotées, capables de saisir cette opportunité. Il vaudrait mieux taxer celles qui ne jouent pas le jeu (ce qui générerait en plus des recettes). En revanche, d'accord avec mllefrenchie sur la création d'un véritable label (avec pourquoi pas différents niveaux, comme pour l'étiquette énergie).
    Claude Pinget
    Le soutien est à calculer en fonction de la taille de l'entreprise, ou de son CA ... ou encore de sa part de CA orienté sur l'éco-conception en investissement ... mettre encore des taxes "négatives" n'est pas un bon moyen ...
    Niedde
    Pour ma part je ne suis pas favorable à la création d'une nouvelle taxe qui sera in fine payée par le consommateur d'une manière ou d'une autre. Si au contraire on accorde des crédits d'impôts aux entreprises qui ouent le jeu, cela fera baisser le prix des produits éco-conçus qui seront ainsi plus attractifs pour les consommateurs ; et les entreprises concurrentes auront tout intérêt à se lancer dans l'éco-conception pour ne pas perdre leur clientèle, ce qui tirera l'ensemble du secteur vers le haut.
    AGILLET
    Il faut effectivement rendre plus attractifs les produits eco-conçus qui permettent leur recyclage facilement. Ces produits doivent devenir attractifs pour le consommateur
    Debacq
    Soutenir économiquement l'éco-conception est une très bonne idée, qui doit être appliquée à tous les domaines. Je pense notamment au Bâtiment et Travaux Publics (BTP), consommateur de volumes astronomiques de béton, sable, goudrons, métaux et autres gravats, qui pourrait faire une part belle aux matériaux biosourcés et aux matériaux recyclés. Les architectes et urbanistes doivent être incités à concevoir autrement.
    cedricb
    sans oublier de pénaliser l'obsolescence programmé et le suremballage
    priscilleg
    Récompenser les produits écolabellisés
    priscilleg
    Récompenser les bâtiments éco-conçus et/ou les zones d'aménagement éco-conçues
    Albert73
    Il est indispensable de soutenir l’eco conception et la reparabilité des produits de grande consommation, et cela dès la conception du produit. Cependant la mondialisation de la fabrication ne pourra être impactée par une décision locale, pour se faire, la création d’7n label peut aider, ainsi qu’un meilleur contrôle en douane et une taxe sur le non respect de ce label qui serait affectée à une aide fiscale aux entreprises nationale qui pratiqueront l’eco conception.
    SMAGG
    Discuter ok, sinon imposer
    DideC
    C'est bien beau, mais pour toutes les grandes entreprises : - les taxes seront répercutées sur les consommateurs, - les crédits d'impôts où autres iront dans la poche des actionnaires. Les grandes entreprises aujourd'hui ne vivent plus que pour cela, oubliant leur raison d'être originelle.
    BIODIVERSITE
    Le principe pollueur payeur pourrait être appliqué sous la forme du versement d'une taxe par les entreprises françaises et étrangères non vertueuses reversée aux entreprises tournées vers l'éco-conception
    karmax
    Produisons moins de déchets et produisons des déchets moins diversifiés
    Marion Prinçaud
    Soutenir l'écoconception, c'est soutenir l'ensemble de la boucle, pas seulement ceux qui conçoivent un produit plus vertueux, mais aussi ceux qui choisissent ce produit plutôt qu'un concurrent (qui sera peut-être moins cher, mais pas durable). Il faudrait trouver un moyen de valoriser économiquement le concepteur mais aussi le consommateur.
    Corinne MERCADIE
    La mise en place de l’affichage environnemental va permettre aux entreprises de comparer les impacts de leurs produits par rapport à leurs concurrents. Cela va les inciter à être plus vertueux pour tourner les consommateurs vers leurs produits. Toutefois, pour améliorer l’impact d’un produit, il est souvent nécessaire d’investir dans de nouveaux équipements pour limiter les pertes, optimiser les consommations d’énergies ou réduire les rejets de l’entreprise. Ces investissements devraient pouvoir bénéficier de soutien économique, d’autant plus si cela est accompagné d’une communication au grand public expliquant les optimisations réalisées.
    dommarie
    Le gouvernement a mis en place il y a quelques années des taxes sur les emballages qui génèrent plus de 700 millions d'euros. Ces taxes sont aujourd'hui par des éco-organisme, mais il n'y a pas de résultats tangibles. constaté.. Certes le poids d'emballage a été contenu, mais le nombre de ces emballages a explosé. Seule une infime partie des taxes versée par ces entreprises est orientée vers l'écoconception. Il suffirait de réorienter en priorité les taxes sur les emballages pour développer un plan national et massif pour l'écoconception, plan qui pourrait être déployé aux côtés des Régions, de l'ADEME, de l'Etat et de la BPI dans le cadre des SRDEII.
    ANNE ASSELIN
    Souvent, les produits éco-concus sont plus chers à l'achat, mais sont gagnants à l'usage, car ils consomment moins d'énergie, moins de consommables, ont une durée de vie plus longue ...Peut-on trouver des mécanismes pour : 1) afficher le TCO (Total Cost of Ownership), incluant la phase d'usage 2) inciter les acteurs publics en particulier à avoir cette approche TCO pour faire évoluer les critères du "moins disant" au "mieux-disant" 3) trouver des mecanismes de financement ( type crédit à la consommation) pour le consommateur qui permettent de financer l'écart d'investissement en le remboursant par les économies réalisées à l'usage?
    ClaireD
    Et donc vous proposez une taxe incitative (cf. Mieux traiter les déchêts) pour les citoyens et un soutien financier incitatif pour les entreprises ?
    Adrien B
    En gros, si je résume, il faut "accompagner", "soutenir" les entreprises mais augmenter la fiscalité, pénaliser les collectivités et élargir leurs responsabilité... On est bien dans la droite ligne des solutions qui prônent un parti pris. Bravo! On peut aussi supprimer le service public tant qu'à y être. Sur la base du volontariat des collectivités, ce serait rigolo!
    Geoffroy
    Je suis d'accord mais cela ne devrait il pas déjà être le cas via les éco-organismes multiples qui existent ? A quel moment ces sociétés ne peuvent elles pas appliquer un barème amont intelligent ?
    Laetitia Blondel
    Il serait bon également de faire payer au consommateur le "vrai" prix des produits: celui intégrant le cycle de vie.
    ANNE-CLAIRE ASSELIN
    Excellente idée!
    Anthony Henry
    Il est nécessaire d'obliger les entreprises d'adhérer à un éco-organisme. ceci permettra dans un second temps de proposer des conseils sur l'éco-conception des produits
    laure.dp
    100 % d'accord avec le commentaire de Debacq 11 Février 2018 - 23h45
    svlz
    Exiger des entreprises de penser au recyclage de leur produit avant la mise sur le marché et soutenir économiquement les start-ups qui développent des innovations dans ce domaine
    UIC Union des Industries Chimiques
    L'UIC considère que l'éco-conception peut être soutenue en faisant une analyse des freins pour chaque marché, qui empêcheraient le produit d’aller jusqu’au bout de son potentiel de cycle de vie, en s'assurant que les différentes réglementations facilitent « l’éco-conception », et en étudiant les freins assurantiels et comptables en lien avec l’éco-fonctionnalité.
    AFNUM
    L’éco conception doit rester une priorité / une prérogative des fabricants, il faut souligner que d’autres enjeux tout aussi importants sont à prendre en compte lors de la conception d’un produit comme la santé, sécurité, qualité, la fiabilité, la faisabilité technique, l’innovation ou la satisfaction client. La majorité de ces enjeux font également l’objet de législations européennes. A titre d’exemple, l’aspect environnemental et celui de la sécurité sont quelques fois difficiles à concilier se contredisant dans les textes juridiques.
    AFNUM
    Il convient également de rappeler que certains secteurs sont couverts par des réglementations spécifiques comme les équipements électriques et électroniques avec la directive ECODESIGN 2009/125/EC.
    aria_nef
    Soutenir l'éco-conception est urgent, mais tout réside dans la façon dont cela va être fait...
    Drichin
    Toujours mettre en place des incitations en parallèle des perspectives de sanctions...
    Hélène DANEL
    Un soutien à l'éco-conception est important à condition d'en dessiner clairement les contours. Il est essentiel d'éviter les matières toxiques et de prouver la non-toxicité des produits afin que les matériaux soient sains pour l'homme et l'environnement. Les matériaux ainsi conçus doivent pouvoir donc facilement entrer dans un cycle biologique ou technique de recyclage. A chaque niveau de fabrication, il faut tendre vers une neutralité carbone grâce aux énergies renouvelables, il faut gérer la ressource en eau si précieuse pour tout système vivant en nettoyant tous les effluents pour atteindre une potabilité de l'eau, se poser la question de l'impact positif sur l'humain et la planète
    CécileB
    Arretez de donner de l'argent ou des avantages à ceux qui produisent bien mais plutôt taxer plus ceux qui priduisent" mal" ça rapportera au lieu de coûter et sera plus incitatif.
    NO PLASTIC IN MY SEA
    L'éco-conception doit être encouragée pour les entreprises qui seront pionnières. La demande des consommateurs est forte. Les secteurs de la food et des cosmétiques doivent revoir leur modèle rapidement.
    Olivier N
    Les démarches volontaires sont des manoeuvres dilatoires (= du bullshit).
    globz
    Il faut que la forme de ce soputien soit simple, adaptée à tout type d'entreprise quelle que soit sa taille, et pas seulement aux entreprises importantes ou spécialisées en R&D. Que ce soit accessible aux TPE et structures de l'économie sociale et solidaire notamment.
    yomchaid
    Il faut inciter à faire et pénaliser ceux qui ne font pas dans le même temps mais et surtout faire un travail d'éducation et porter un message clair.
    Molis
    L'éco-conception et "responsabilité élargie du producteur" doivent être des obligations. Il ne s'agit pas dès lors de soutenir fiscalement l'éco-conception mais de sanctionner le non respect.
Back to top