Qu'est-ce que l'économie circulaire

Extraire des matières premières, fabriquer des produits, les consommer puis les jeter : notre modèle économique « linéaire » n’est pas soutenable au vu des ressources limitées de la planète. Cette prise de conscience a favorisé l’émergence du concept d’économie circulaire, dont l’objectif peut être résumé ainsi : éliminer le gaspillage, optimiser l’utilisation des ressources tout en diminuant les impacts environnementaux.

 

Source : Ademe

Stop au gaspillage des ressources !

Notre mode de production consomme des matières premières, de l’eau et de l’énergie en quantité excessive, créant des tensions insoutenables sur des ressources limitées dont certaines sont en voie de raréfaction (ressources fossiles ou certains métaux par exemple).

Il produit également une quantité importante de déchets qui représentent une source de pollution au moment de leur stockage ou de leur élimination.

Face à l’épuisement des ressources, le concept d’économie circulaire propose une nouvelle approche visant à limiter les impacts environnementaux des processus de production et de consommation, et dans laquelle les déchets sont regardés comme de nouvelles ressources.

183 milliards de tonnes de matières premières pourraient être consommés dans le monde en 2050 contre 85 milliards de tonnes actuellement au rythme actuel de croissance de la consommation (source : Ademe)

Comment passer de l’économie linéaire à l’économie circulaire ?

Pour engager l’ensemble des acteurs concernés dans la transition vers l’économie circulaire et faire évoluer leurs comportements ou choix stratégiques, il est nécessaire d’agir à différents niveaux :

  • agir sur la demande et le comportement du consommateur, pour une consommation durable
  • produire des biens avec une attention portée à l’ensemble de leur cycle de vie, pour une production durable
  • agir sur la prévention et la gestion des déchets
  • utiliser les leviers économiques (fiscalité des déchets, soutien public à l’innovation …)
  • optimiser l’utilisation des ressources sur un territoire par la mise en synergie, entre plusieurs acteurs économiques, des flux de matières, d’énergie, d’eau, d’infrastructures, de biens ou de services ; c’est l’écologie industrielle et territoriale

 

L’économie circulaire, objectif national fixé par la loi

La loi de transition énergétique pour la croissance verte du 18 août 2015 a donné une définition de l’économie circulaire (article L110-1-1 du code de l’environnement) et l’a érigé en objectif national.
Elle prévoit d’importantes avancées en matière de production et de consommation durables (interdiction des sacs plastiques, lutte contre le gaspillage alimentaire …), et définit des objectifs chiffrés ambitieux, notamment concernant la prévention et la gestion des déchets.

 

Infographie : le cycle de vie d’un tee-shirt en économie circulaire

 

Une économie créatrice d’emplois

L’économie circulaire permet de développer de nouvelles activités et de consolider des filières industrielles, créant ainsi des emplois locaux, pérennes et non délocalisables.

  • 800 000 emplois
    sont fournis par l’économie circulaire en France (source : France Stratégie)
  • 25 fois plus d’emplois
    générés par la réparation des produits usagés, la réutilisation ou le recyclage des déchets que par la mise en décharge de ces déchets.

 

Le Relais : une économie sociale, circulaire ... et durable

 

 

 

Back to top